53. Jahrgang Nr. 6 / Dezember 2023
Datenschutzerklärung | Zum Archiv | Suche




1. Wo ist Jesus Christus heute?
2. Nach Osten, der Sonne entgegen
3. Beginnender Zerfall
4. Die Einsamkeit
5. „Alle Jahre wieder kommt das Christuskind“
6. Die Einheit der Kirche wiedererlangen?
7. Viganò: Globalismus ist „satanische“ Vorbereitung
8. Nicht mehr katholisch
9. Die Entvölkerungsagenda, Teil 3
10. Die Ignorierung der Impfschäden – Teil 3
11. Erzbischof Viganò: Priester und Bischöfe
12. Papst Pius X. und Theodor Herzl
13. Die Saat ist aufgegangen
14. „Mein Papst, der Apostat“
15. Jacob Rothschild: „Die Wahrheit spielt keine Rolle mehr“
16. Brief an die Leser von Tiqua
17. Zeitschriftenkritik:
18. Mitteilungen der Redaktion
Référence à la DÉCLARATION de l´an 2000
 
Référence à la DÉCLARATION de l´an 2000

par
Eberhard Heller

La DECLARATIO de S.E. Mgr Ngô-dinh-Thuc décrit en 1982 une situation - la vacance du siège - et affirme que les tâches qui en résultent n´étaient qu´esquissées mais pas encore complètement décrites. C´est ce qu´a fait la déclaration de 2000 discutée à Munich et à Hermosillo. Elle rejoint la DECLARATIO de 1982 pour expliquer d´abord plus en détail les tâches assignées au rétablissement de l´Église en tant qu´institution de salut, qui comprend également une élection papale comme couronnement de l´unité. Car la déclaration de vacance du siège n´a de sens que si elle est combinée à l´intention de voir la chaire romaine vacante à nouveau occupée. En outre, la nouvelle déclaration souligne la contradiction entre, d´une part, l´obligation requise de reconstruire l´Église et, d´autre part, la situation actuelle où manque l´autorisation de l´Église pour faire cela. Il a également été clarifié comment résoudre cette contradiction entre la tâche assignée et l´absence de mission. En effet, les ministres individuels de l´église ne reçoivent pas l´obligation d´accomplir leurs tâches de leur propre initiative, mais au travers d´autorisations déléguées... provenant en fin de compte de la plus haute autorité, du Pape, parce que le Christ a édifié son Église sur le « roc » de Pierre : c´est-à-dire IL lui a donné – à Pierre - toute autorité pour diriger et accomplir les tâches assignées à l´Église. Cette contradiction (apparente en fait) et la tentative de la résoudre n´ont pas été suffisamment mises en évidence dans les débats précédents et n´ont pas non plus été résolues, en dehors des tentatives que nous avons déjà faites pour cela dans notre revue.

Nous vous demandons, chers lecteurs, de vous pencher sur la déclaration de 2000 et de nous faire part de vos objections, de vos critiques et de vos éventuelles suggestions d´amélioration. Car cette déclaration devrait (pouvoir) recevoir le soutien de tous les fidèles catholiques.
 
(c) 2004-2018 brainsquad.de